FOIRE aux QUESTIONS : liste d’attente régionale commune

  • La liste d’attente commune régionale, mise en place par l’URPS afin de faciliter et de rationaliser les demandes de soins entre patients et orthophonistes, sera ouverte aux demandes à partir de fin août 2022. Pour le moment, toutes et tous les orthophonistes de la région, exerçant en libéral (titulaires, collaborateurs ou remplaçants), peuvent s’y inscrire.

    Un diaporama disponible sur le site de l’URPS vous détaille le dispositif et son fonctionnement, ici vous trouverez les réponses aux questions plus précises qui nous sont parvenues.

    Si vous ne trouvez pas la réponse à votre question, ni dans le diaporama ni ici, vous pouvez écrire directement à l’URPS.

Quelles pièces sont nécessaires pour s’inscrire ? Pourquoi ?

  • Pour s’inscrire facilement, allez sur : https://fr.inzee.care/inscription/profession
  • S’agissant de données de santé et d’un exercice libéral (la libre concurrence doit être assurée), l’URPS doit s’assurer que les orthophonistes inscrits sont bien en exercice dans la région et s’assurer aussi de leur identité. Aussi, pour valider complètement votre inscription, vous devez charger une image d’une pièce d’identité (carte d’identité, passeport, permis de conduire), et une image d’un justificatif professionnel (CPS, feuille de soins barrée, diplôme…) où le nom utilisé pour votre activité d’orthophoniste figure bien.
  • En l’absence d’une de ces deux pièces, nous ne pouvons pas valider complètement votre inscription sur inzee.care. Vérifiez en vous connectant.
  • Pensez aussi à valider votre adresse e-mail grâce au message de confirmation.
Pourquoi une limite des alertes aux orthophonistes de 50 km ?

  • Les patients sont souvent très volontaires pour faire un long trajet pour le bilan, mais en cas de rééducation, la motivation s’étiole rapidement avec les kilomètres. Mais cette limite géographique est combinée avec une limite en nombre d’orthophonistes alertés (50). Ainsi, en zones dense le nombre de 50 orthophonistes sera atteint dans une aire restreinte (ex. un arrondissement à Lyon) alors que dans une zone peu dense, la limite des 50 km sera atteinte avant (ex. il y a moins de 20 orthophonistes dans tout le département du Cantal).
 

Nous sommes plusieurs orthophonistes dans un même cabinet (même adresse), comment se passent les alertes ?

  • Afin d’éviter toute distorsion de concurrence, l’alerte est envoyée successivement à tous les orthophonistes. On n’est pas à l’abri d’une mésentente entre associés, il faut que chacun ait les mêmes accès aux patients.
Comment faire pour ne pas recevoir trop d’alertes ou plus du tout si je prends des congés ?

  • Vous pouvez à tout moment suspendre les alertes en activant le « mode repos » (symbolisé par un parasol), et à l’inverse : à tout moment réactiver les alertes. Et a posteriori vous pourrez aller consulter la liste d’attente pour visualiser les demandes qui sont passées par votre cabinet sans que vous en ayez été prévenue durant votre pause.
Si je n’ai pas répondu à une alerte venant d’inzee.care, comment puis-je revoir la demande ?

  • Chaque alerte est envoyée d’abord à l’orthophoniste inscrite la plus proche de l’adresse indiquée par le patient, puis à la suivante toujours par ordre géographique. Chaque orthophoniste reçoit l’alerte et peut répondre positivement (après avoir appelé le patient) ou refuser la demande (même après avoir contacté le patient). En l’absence de réponse, la demande est automatiquement transmise à l’orthophoniste suivante après 24h (hors dimanche).
  • Chaque demande non encore acceptée par une orthophoniste reste visible aux orthophonistes qui ne l’ont pas acceptée. Et après le parcours des 50 km et/ou 50 orthophonistes, la demande est visible par tous les orthophonistes de la région. C’est la « liste d’attente » consultable par chacun sur inzee.care avec son compte.
Si le patient indique une orthophoniste préférentielle, comment cela se passe-t-il ?

  • La demande du patient sera envoyée en premier à cette orthophoniste. Si cette dernière ne répond pas ou si elle refuse la demande, alors la demande reviendra à l’orthophoniste la plus proche dans le processus normal. Une mise à jour va être prochainement mise en place afin que l’orthophoniste soit au courant de cette demande préférentielle du patient.

 

Certains patients ne sont pas capables de s’inscrire eux-mêmes, comment faire ?

  • Les enfants peuvent bien entendus être inscrits sur la liste d’attente inzee.care par leurs parents. Quant aux adultes, parce qu’ils ne savent ou ne peuvent pas utiliser internet, peuvent être inscrits AVEC LEUR ACCORD PRÉALABLE par leur aidant (familial ou professionnel) ou prescripteur (médecin, dentiste) ou un autre professionnel (pharmacien, infirmier, orthophoniste salarié…). Les connections à la plateforme inzee.care (datation et adresse IP) sont enregistrées et pourront être fournies à la justice en cas de litige.
Le patient peut-il préciser si sa demande est urgente ?

  • La notion d’urgence est très relative, d’une part certains patients n’ont pas conscience de l’urgence de leur demande (ex. bégaiement d’un enfant) ou au contraire considèrent leur demande comme urgente alors qu’elle ne l’est pas forcément (ex. zézaiement à l’âge de 3 ans).
  • C’est donc à chaque orthophoniste qui reçoit le ou les motifs indiqués par le patient d’évaluer si cela constitue une urgence, ou si c’est le type de soins qu’elle prendra en priorité en ce moment.

Puis-je indiquer sur mon répondeur téléphonique que je ne passe plus que par la liste d’attente commune inzee.care pour de nouveaux patients ?

  • Là encore c’est à chaque orthophoniste de gérer ses données et sa façon de recevoir les demandes. Certains cabinets ne permettent déjà plus de laisser des messages, la solution inzee.care permettra de redonner des chances aux demandes quel que soit le territoire.
  • Bien sûr il est possible d’indiquer sur son répondeur
Des orthophonistes ne risquent-elles pas de se servir de la Liste d’attente en ligne pour se réserver un type de pathologie ?

  • Cette liste d’attente commune régionale care permet au contraire d’éviter les filières qui existent déjà, et qui empêchent les orthophonistes de recevoir réellement tout type de pathologie. Les demandes de la Liste d’attente commune ne seront accessibles à tous les orthophonistes qu’après une alerte auprès de 50 orthophonistes libéraux (ou à 50 km autour du patient), donc au moins un mois de délai. Si certains patients sont toujours en attente après ce filtre, il sera plutôt heureux que d’autres orthophonistes puissent les prendre en soins.

 

Comment faire la transition entre ma liste d’attente actuelle et la liste d’attente commune régionale inzee.care ?

  • Évidemment chaque orthophoniste utilise ses données comme bon lui semble. Certains collègues comptent épuiser leur liste d’attente avant de prendre des patients sur la liste d’attente commune, d’autres comptent renvoyer tous leurs contacts sur la liste d’attente commune, etc. Il n’y a pas de consigne dans un exercice libéral.
Suis-je obligée de prendre un patient dont j’ai reçu l’alerte et que j’ai contacté par téléphone ?

  • Tant que vous n’avez pas validé la prise en soins de cette demande, elle reste en attente. Si vous vous apercevez que vous ne pouvez pas prendre ce patient après l’avoir eu au téléphone, alors en refusant la demande sur inzee.care, cette demande retournera dans le processus et sera envoyée à l’orthophoniste suivant.
  • Et bien évidemment, si vous prenez un patient en bilan, vous vous engagez à pouvoir assurer sa rééducation.
 

Combien coûte réellement inzee.care à l’URPS de ma région ?

  • L’URPS est financée exclusivement par la cotisation C-URPS, prélevée par l’URSSAF. Il apparaît donc légitime aux membres des syndicats et de l’URPS que ces moyens reviennent aux orthophonistes libéraux. Nous avons donc fait le choix de la gratuité. Ce choix est au moins assuré contractuellement pour 3 années.
  • Le prix réglé par l’URPS comprend non seulement le fonctionnement du dispositif, mais également son amélioration continuelle au fur et à mesure de l’expérience de fonctionnement.
Que deviennent les données collectées par inzee.care ?

  • Dans le contrat signé par l’URPS, les données ne sont pas partagées, elles ne sont pas vendues, seule l’URPS peut en disposer. Vous ne recevrez pas de publicité issue de votre inscription à inzee.care. Ces données permettront à la profession d’avoir une vision très fine de la demande de soins, par exemple pour repérer un territoire où il n’y a aucune réponse, ou bien une variation de la demande après une campagne de prévention locale. Et ainsi nous pourrons faire ajuster les politiques de santé publique avec des références très solides.
Cette liste d’attente commune ne va-t-elle pas devenir obligatoire si la majorité des orthophonistes s’y inscrivent ?

  • La plateforme de Liste d’attente commune régionale est gérée par des orthophonistes élus (l’URPS), son but essentiel est de fluidifier la demande de soins pour les patients, soulager les orthophonistes du poids de la demande, et de rationaliser les soins. Des listes d’attente locales (souvent sans la sécurité légale nécessaire au traitement des données de santé) ou commerciales (payantes ou avec un prix de lancement temporaire) existent déjà ; la liste d’attente commune régionale permet toute la sécurité et la pérennité nécessaires, par et pour les orthophonistes.
  • Pour les médecins par exemple, une plateforme privée a déjà atteint un quasi-monopole, et les praticiens n’ont plus d’autre choix que de payer ce site au prix exigé pour rémunérer les actionnaires. Nous ne voulons pas de cette obligation, les URPS orthophonistes anticipent justement pour que les orthophonistes restent indépendants.
Les patients sauront-ils quels orthophonistes ont été alertés de leur demande ?

  • Afin de ne pas distordre la concurrence entre cabinets libéraux, il n’y aura pas de liste d’orthophonistes inscrits ou pas. En revanche rien n’interdit à un orthophoniste d’indiquer (sur son répondeur par exemple) qu’il passe par inzee.care pour les nouvelles demandes.

Articles connexes

Lien inscription inzee.care liste d’attente

L'inscription sur inzee.care vous permettra d'apparaître en tant qu'orthophoniste utilisant la liste d'attente commune. Pour s’inscrire facilement, aller sur : https://fr.inzee.care/inscription/profession S’agissant de données de santé et d’un exercice libéral (la...

Valence – Mai 2022 : Soirée avec le SOHDEV

  L'association SOHDEV (Santé Orale, Handicap, Dépendance et Vulnérabilité) était présente sur Valence le 19 Mai 2022 à 20H. La soirée organisée par ODA.AS et l'URPS accueillait le DR BORY, fondateur de l'Association pour une intervention démarrant tout d'abord...

Liste d’attente Régionale lancement

Parmi ses missions, l’URPS est chargée d’améliorer l’offre de soins orthophoniques dans notre région. En Auvergne-Rhône-Alpes comme dans tout le pays, la demande de soins est largement supérieure à ce que nous pouvons offrir en l’état. Certaines mesures sont en place,...

Présentation GCS Sara

Présentation du GCS sara le 6 Décembre 2021 en visio L'URPS Orthophonistes et Sage Femmes AuRA ont proposé  une soirée de présentation  du GCS Sara à tous leurs cotisants. Le GCS SARA développe des services numériques innovants, interopérables et sécurisés, au service...